Zoom sur le Gluten


Vita'Santé / mardi, janvier 30th, 2018

Pour écouter la version audio de la chronique, cliquez ici:
https://radioevasion35.com/2018/02/02/vitasante-zoom-sur-le-gluten/

Il fait beaucoup parler de lui mais, gluten, qui es-tu ?
A savoir que le mot « gluten »  vient du terme latin qui désigne la colle.
Le gluten est une protéine que l’on retrouve dans beaucoup de céréales comme le blé, l’orge, l’avoine, le seigle ou l’épeautre.
C’est cette protéine, de part ses propriétés adhésives, qui permet aux pains et aux gâteaux de conserver leur forme.
Jusque là, on ne voit pas trop en quoi le gluten serait problématique !!

Et pourtant, ses propriétés liantes interfèrent avec la décomposition et l’absorption des nutriments au niveau de l’intestin. Le gluten non digéré colle à la muqueuse intestinale provocant une inflammation et au fur et à mesure endommage cette paroi jusqu’à la rendre perméable. Cette perméabilité intestinale a de nombreuses conséquences sur la qualité d’absorption des nutriments. En effet, on peut avoir une alimentation équilibrée mais si la paroi intestinale est perméable alors ces nutriments ne seront pas correctement assimilés et des carences pourront apparaitre.
Les personnes atteintes de maladie  cœliaque, qui est une intolérance permanente au gluten ou simplement, les personnes intolérantes sont 4 fois plus nombreuses aujourd’hui que dans les années 1950.
Ceci peut s’expliquer en partie par le fait que la proportion de protéines de gluten présente dans le blé a considérablement augmenté suite aux hybridations. Mais également par le fait que la consommation à base de céréales est principalement de céréales raffinées.

Alors en quoi consiste le raffinage ? Les céréales sont dépouillées de leur enveloppe de son et de leur germe pour ne garder que leur « corps ». L’objectif du raffinage est le stockage. Les céréales raffinées sont moins périssables donc se conservent mieux.
Cependant, les ¾ des nutriments et des fibres sont contenus dans les 2 couches du grain qui sont éliminées pendant le raffinage. Il en résulte un produit quasiment dépourvu de valeur nutritionnelle et qui endommage la paroi intestinale.
La perméabilité intestinale que peut entrainer le gluten a donc des conséquences sur l’absorption des nutriments mais elle peut également être à l’origine d’autres pathologies comme des problèmes de digestion, diarrhées, constipations, syndrome du colon irritable mais aussi de maladies auto immunes par rapport à l’état inflammatoire qu’elle crée dans l’organisme. Cette perméabilité intestinale pourrait aussi avoir des effets sur le cerveau et  être responsable de certains troubles neurologiques.

N’oubliez pas que chaque être humain est un être unique, globale et complexe et que l’apparition de pathologie est multifactorielle. Tout dépend également de votre consommation. Consommez-vous du blé bio ou non bio ? Complet ou raffiné ? A chaque repas ou de manière occasionnelle ?

Rien de mieux que de l’expérimenter vous-même. Pas de gluten pendant 3 semaines et vous verrez comment vous vous sentez ! Écoutez-vous ! Aussi surprenant que cela puisse paraitre, les céréales de façon générale, ne sont pas un aliment physiologique pour l’homme ! Dans tous les cas, il est bénéfique pour la santé d’en diminuer leur consommation. Variez les plaisirs en pensant aux légumineuses : lentilles, pois chiches, haricot, pois cassés. Pensez aux céréales sans gluten : riz, quinoa, millet, sarrasin.

Que vous consommiez des céréales ou des légumineuses, faites les tremper une nuit avant de les cuisiner, elles seront beaucoup plus digestes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *