Une activité physique quotidienne


Vita'Santé / vendredi, février 16th, 2018

Pourquoi une activité physique quotidienne contribue-t-elle à une bonne hygiène de vie ?

La sédentarité est un problème majeur dans notre mode de vie actuel. Soumis au rythme métro/boulot/dodo, on a tendance à laisser de côté l’activité physique.
Et pourtant en France, ce sont 400 personnes par jour qui décèdent de maladies cardiovasculaires, 17.2% des adultes souffrent d’obésité et 49% sont en surpoids. 17% de la population française souffrent de dégénérescences du cartilage comme l’arthrose.
Ces maladies sont certes multifactorielles mais la pratique d’une activité physique est un moyen non négligeable de prévention.
Il ne s’agit pas de faire du jour au lendemain 3h de sport intensif par semaine. Ce n’est d’ailleurs pas ce que l’on recommande en naturopathie car la pratique d’une activité sportive intense produit de l’acide lactique, ce qui acidifie un organisme qui peut être déjà fragilisé.
Il est préconisé de pratiquer 20 minutes d’activité physique par jour. Mais qu’est ce qu’une activité physique ? Tout simplement, se bouger un peu ! Marcher à la place de prendre la voiture pour les petits trajets, prendre le vélo à place du bus, se promener en foret… Des sports comme le yoga, la gym douce, du Pilate sont vivement recommandés. Il est aussi conseillé de transpirer un peu et faire travailler le système cardiovasculaire avec de la natation,  du vélo, de la marche nordique ou de la course à pied. Il n’existe pas UNE activité physique mais celle qui VOUS convient.
En plus d’être un excellent moyen de prévention contre toutes ces maladies citées auparavant, l’activité physique va favoriser la détoxination de l’organisme par 2 émonctoires qui sont peu sollicités : la peau et les poumons.
Les poumons éliminent 90% des acides faibles de l’organisme. Les acides faibles sont une catégorie de déchets métaboliques sécrétés lors de la digestion de protéines végétales par exemple, comme les légumineuses, les céréales ou les oléagineux. Ces acides faibles sont transformés en gaz carbonique par l’organisme et ce sont donc les poumons qui assurent leur élimination. D’où l’importance également de bien respirer… Ce sujet sera d’ailleurs prochainement développé lors d’une chronique. Plus encore, les expectorations de mucus et de crachats font des poumons un organe d’épuration supplémentaire.
La peau, elle, joue le rôle de relais aux reins. Ainsi la sueur rejette des quantités fabuleuses de toxiques et de toxines. Enfin, les glandes sébacées par la sécrétion de sébum représentent un bon drainage lymphatique.
Vous voyez, une activité physique régulière ne vous apportera que du bien. Le tout est de s’y mettre.

Au-delà de tous ces biens faits, l’activité physique est le moyen de vous reconnecter à votre corps. Une fois cette sensation retrouvée, vous vous demanderez comment vous avez pu vous en passer si longtemps.

Pour écouter la version audio:
Vita’Santé : il faut bouger …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *