Notre foie après les fêtes


Vita'Santé / mercredi, janvier 3rd, 2018

Après s’en être mis plein derrière la cravate durant les fêtes de fin d’année, que certains naturopathes hygiénistes aiment appeler les « défaites de Noël », arrive le temps du mois de janvier et ses bonnes résolutions.

Ne serait-ce pas le bon moment pour laisser un peu de répits à notre foie ?

Le foie ! Organe fétiche des naturopathes ! Et ce pour de bonnes raisons !

Le foie est notre organe le plus volumineux, il peut peser jusqu’à 1.5kg chez l’adulte. Il assure près de 500 fonctions vitales ! C’est pas rien ! C’est une véritable usine chimique et un filtre pour l’organisme. Il intervient dans le métabolisme des nutriments (les glucides, protéines et lipides), dans la synthèse de la bile, dans le métabolisme de la bilirubine, dans l’hématopoïèse, dans le stockage des vitamines, dans la synthèse des hormones ainsi que des enzymes, il s’occupe également de la détoxication des substances néfastes pour le corps. Beaucoup de mots compliqués pour dire quoi en fait ?

C’est tout simple, rappelez-vous le 31 décembre dernier lorsque vous portiez à votre bouche ce délicieux toast de foie gras accompagné d’une coupette de champagne !  Concrètement, que ce passe –t-il dans le corps ?

Le foie est un organe essentiel de la digestion. Voyant arriver ce met, certes un peu moins appétissant après avoir été réduit en bouillie par l’estomac, le foie va sécréter de la bile qui va être stockée par sa grande copine, la vésicule biliaire. La bile va servir à la dégradation des lipides, donc du gras pour favoriser son absorption et sa dégradation. Les protéines vont être réduites en ensemble d’acides aminés et une partie des glucides va être stockée dans le foie sous forme de glycogène.  Et pour cette coupette de champ’, là encore, le foie intervient. C’est lui qui est responsable de la dégradation et de l’élimination des agents pathogènes et des déchets toxiques comme l’alcool, les médicaments, les drogues, les produits chimiques… j’en passe et des meilleurs. Bref, c’est un véritable agent filtrant qui va rendre ces substances toxiques, non toxiques pour gentiment les amener vers la porte de sortie via l’urine ou les selles.

Autant dire que cette fin d’année n’a pas été de tout repos pour notre foie fétiche. Alors comment lui rendre la pareille ?

En naturopathie on parle beaucoup de detox du foie… Mais l’hiver n’est pas la bonne période pour se lancer dans cette aventure. Rassurez vous il y a d’autres astuces pour soutenir votre foie !

Tout d’abord, mettez de coté pour quelques semaines, les boissons alcoolisées, les plats préparés, les gras trans, les produits raffinés (farine blanche, sucre blanc et sel), les fritures, les viandes grasses, les viandes fumées, la charcuterie, les produits laitier ainsi que les aliments transformés qui contiennent des additifs alimentaires ayant un impact négatif sur l’organisme.

De façon générale, éviter une alimentation trop lourde et trop riche le temps que votre foie reprenne du poil de la bête.

Il est vivement conseillé de consommer davantage de fruits et légumes, de petits plats mitonnés à la maison, de petits poissons type maquereaux et sardines, des oléagineux comme les noix et les amandes. Vous pouvez aider votre foie en consommant du radis noir, profitez en c’est la saison ! Buvez de temps une infusion de romarin. Et le soir, en vous installant devant votre téléviseur ou avec un bon bouquin, vous pouvez placer une bouillote sur votre foie, sous les côtes en bas à droite. C’est un organe chaud qui aime la chaleur pour se régénérer.

Et bien sûr, reposez vous ! L’hiver est la période propice au rechargement, profitez en !

Pour retrouver la version audio de l’article, c’est par ici:

VITA SANTÉ – LE FOIE APRÈS LES FÊTES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *