Ma douce Patate


Vita'Santé / jeudi, mai 31st, 2018

Pour écouter la version audio, cliquez ici.

Aujourd’hui, je vous dis tout sur la patate douce !

Ce tubercule nous vient d’Amérique du Sud. Du Pérou plus précisément. Elle appartient à la famille des convolvulacées et compte aujourd’hui plus de 500 espèces. D’une forme plus ou moins allongée, sa peau est fine et sa couleur varie du blanc au jaune, et de l’orange au violet.
A partir de 1750, elle commence à être cultivée en France.  Il faut cependant un climat aride que certains producteurs pourront trouver dans le bassin méditerranéen. Il est quand même plus compliqué de trouver cet aliment en production locale. Peut être peut on s’autoriser de profiter de temps en temps de l’importation ! Car la patate douce est un aliment allié de votre santé !

Excellente source de vitamine A, de vitamine B6, de cuivre et de manganèse.

La patate douce contient des anthocyanines qui ont un rôle bénéfique dans les maladies cardiovasculaires et sur le foie. Ils sont également anti-inflammatoire et vont permettre la cicatrisation de la paroi intestinale en cas de perméabilité
Malgré son goût sucré, la patate douce possède un index glycémique faible. Elle représente un intérêt en cas de diabète car elle diminue la résistance à l’insuline et améliore le contrôle de la glycémie.
Elle est riche en béta-carotène. C’est le précurseur de la vitamine A. Notre corps peut donc faire ses réserves et la synthétiser en cas de besoin. La vitamine A contribue à la croissance des os et des dents, maintient la peau en santé et protège contre les infections. De plus, elle joue un rôle antioxydant et favorise une bonne vision, particulièrement dans l’obscurité.

Vitamine A et composés phénoliques, constituant de la patate douce, appartiennent à la famille des anti-oxydants. La patate douce joue un rôle dans la prévention des cancers.

Alors comment choisir et cuisiner la patate douce ?

Choisissez-la de préférence foncée, ses vertus n’en seront que plus puissantes. Consommez sa chair, sa pelure et même ses feuilles !
On peut cuisiner la patate douce de l’entrée au dessert ! C’est un aliment ultra polyvalent ! En panecake, en toast, en houmous ou encore en brownie, elle est délicieuse.

Je vous conseille le livre de recette : Patate Douce de Cléa. De superbes idées pour des repas santé et originaux !a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *