Les combinaisons alimentaires


Vita'Santé / jeudi, mai 10th, 2018

Pour écouter la version audio: https://radioevasion35.com/2018/05/04/vitasante-les-combinaisons-alimentaires/

 

Coup de barre après un repas, ballonnement, sensation de lourdeur…  Il y a peut être un problème de combinaison alimentaire dans votre assiette !
On répète souvent : « il faut manger de tout »… Cette affirmation n’est pas forcement vraie. En revanche, ce qui est certain, c’est qu’il ne faut pas tout manger en même temps. Certains aliments consommés pendant le même repas, ne vont pas être digérés correctement. Et c’est le cas pour la plupart de nos repas traditionnels !
Par exemple, ne font pas bon ménage, le poisson/riz, le steak/frite ou les pâtes bolognaises ! Aïe aïe aïe, ça fait mal à votre assiette ?
Les protéines animales et les féculents ne représentent pas une bonne combinaison alimentaire. Par féculent, entendez tous les aliments contenant de l’amidon comme les céréales et les pommes de terre par exemple.
Mais pourquoi donc ?
Tout est une question de pH. La digestion des amidons demande un milieu basique. La digestion des protéines, elle, demande un milieu très acide. Comprenez donc que si vous mangez une bonne bavette avec des frites maison, l’amidon des frites au niveau de l’estomac va remonter le pH. Ce pH ne va donc pas être assez acide pour digérer les protéines mais pas assez basique pour digérer les amidons non plus. A ce moment, il y a un phénomène de fermentation/putréfaction qui se met en place et les toxines apparaissent !
Mais alors, avec quoi on la mange la bavette ?
Avec des légumes ! Les légumes ont l’avantage de se combiner avec tous les autres aliments ! C’est pas merveilleux ça ! Voilà pourquoi, il est essentiel que les légumes représentent l’aliment central du repas. Autre avantage, et pas des moindres, de la consommation quotidienne de légumes est qu’ils viennent alcaliniser le terrain. C’est-à-dire qu’ils sont une parfaite réponse aux personnes ayant un terrain acide. Et de nos jours, nous avons tous tendance à être « trop acide ». Il est donc fortement conseillé d’augmenter généreusement sa consommation de légumes ! Des légumes bio et locaux bien sûr !
Dernier détail sur nos habitudes de consommation traditionnelles : le fruit. Généralement consommé en fin de repas. Et pourtant ! Le fruit se digère très vite. Consommé à la fin d’un repas, il va patienter derrière tous les aliments ingérés avant lui et pendant ce temps, il fermente ! Et un fruit qui fermente, vous savez ce que ça donne ? Et bien oui, de l’alcool. Imaginez donc les dégâts que cela peut causer sur le long terme si on consomme des fruits après chaque repas…
Ne vous découragez pas, et retenez que les légumes se marient avec tous les autres aliments et que c’est eux que l’on doit accompagner soit de céréales soit de protéines animales. Pour ce qui est des fruits, le plus simple est de les consommer seuls en dehors des repas.
Ces combinaisons alimentaires ont pour objectif d’alléger le système digestif qui demande beaucoup d’énergie à l’organisme. En lui facilitant la tache, on diminue la toxémie en évitant les phénomènes de fermentation et putréfaction et on augmente sa vitalité ! Et la vitalité, c’est la vie, c’est la santé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *